en gros

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir en et gros

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

en gros \ɑ̃ ɡʁo\

  1. (Commerce) Par grande quantité.
    • L’esprit des règlements est que tous les François qui comercent en gros ou ayant magasins et les marchands ayant boutique, qui tirent leurs marchandises de France et y renvoyent eux-même les retours, composent le corps de la nation et jouissent de la protection du consul, come ne résidant en Espagne que pour faire le comerce. — (Maurepas, Archives nationales de la Marine, Maurepas à Marconié, 3 septembre 1746)
    • Vendre en gros.
    • Marchand en gros, en demi-gros.
  2. Selon les circonstances principales d’un événement, d’une affaire, sans s’arrêter aux détails.
    • Je pensais, en gros, que notre ami allait élever la voix et se lancer dans une scène de mélo. — (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Voilà l’histoire en gros. — (Molière, L’Étourdi ou les Contretemps, IV, 1 — cité par Littré)
    • Les autres péchés dont on s’accuse en gros. — (Blaise Pascal, Provençal, 10 — cité par Littré)
    • N’entrez point dans ce détail ; mais dites en gros que qui fait plaisir au frère, en fait à la sœur. — (Marquise de Sévigné, 503 — cité par Littré)
    • Elle savait en gros les malheurs de mon fils. — (Marquise de Sévigné, 464 — cité par Littré)
    • Je vous ai rapporté en gros quelque chose de ces prophéties […] — (Jacques-Bénigne Bossuet, Discours sur l’histoire universelle, XV — cité par Littré)
  3. Considéré ensemble.
    • Quand je regarde en gros la longue absence où il me paraît que nous sommes condamnés, j’avoue que j’en frémis. — (Marquise de Sévigné, 564 — cité par Littré)
    • Cela peut être ; mais en gros j’ai fait de vous un portrait fort avantageux. — (François de Salignac de la Mothe-Fénelon, Dialogues des morts, LIX (Louis XI et Philippe de Commines — cité par Littré))
    • Les hommes, fripons en détail, sont en gros de très honnêtes gens […] — (Montesquieu, De l’esprit des lois, XXV, 2 — cité par Littré)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir environ (2)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]