en vouloir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de en et de vouloir.

Locution verbale [modifier le wikicode]

en vouloir \ɑ̃ vu.lwaʁ\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de vouloir)

  1. Avoir contre quelqu’un un ressentiment malveillant.
    • Je sais bien qu’il vous en veut à mort.
    • Les envieux, les jaloux de sa fortune lui en veulent.
    • Il en veut à tout le monde.
  2. Attaquer, tenter de nuire à quelqu’un.
    • Devant le poitrail furieux, la bande hésita, oscilla, reflua, puis s’ouvrit comme le flot devant une proue, puis se referma. Capestang, étonné de ce qu’il voyait, rejoignit son guide.
      « Pardieu ! fit-il, mais c’est à vous qu’ils en voulaient. »
      — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • À qui en voulez-vous par ce discours-là ? C’est à vous que j’en veux.
  3. Avoir une rancune vis-à-vis de quelqu’un.
    • Il ne fait que gronder, à qui en veut-il ?
  4. (Vieilli) Avoir quelque prétention sur une personne, sur une chose, en avoir quelque désir.
    • Il en veut à cette fille.
    • Il en veut à cette charge.
  5. Être très déterminé, très motivé.
  6. (Pronominal), (s'en vouloir) Avoir du regret, du repentir.
    • Je m’en veux d’avoir fait cela .
    • Je t’aime. J’ai le sida. J’ai tué un homme mais je ne m’en veux pas, au contraire j’en suis très contente. Tu sais aussi que je vais bientôt mourir. Il reste quoi à te dire d’autre ? Je crois que c’est tout. — (Faustin Denoman, Toute ma vie)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]