encenser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De encens.

Verbe [modifier le wikicode]

encenser \ɑ̃.sɑ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Religion) Honorer suivant un rite en brûlant de l’encens dans l'encensoir.
    • Pendant l’offertoire, le roi, et en son absence la reine, était encensé immédiatement après le célébrant. — (Gérard Sabatier, Le prince et les arts, 2014, page 1726)
    • On nous apprenait à servir la messe du grand et du petit côté, à chanter les antiennes, à faire des génuflexions, à encenser élégamment, ce qui est très difficile. — (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 21)
  2. (Figuré) Faire l’éloge de, flatter par des louanges outrées.
    • M. Canning et M. De Metternich sont les dieux que ces opinons encensent ou maudissent. — (Anonyme, Des intérêts en politique. - M. Canning et M. de Metternich, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Les gens de Fox News sont géniaux, car ils m’encensent. Les gens de Fox News sont stupides, car ils me critiquent. — (Richard Martineau, Trump se fout de Joe Six-Pack, Le Journal de Montréal, 8 novembre 2020)
    • On réhabilite juridiquement, on réintègre posthumément dans les Unions d’Écrivains ou autres qui ont jadis sonné l’hallali contre les victimes aujourd’hui encensées. — (Georges Michel Nivat, Russie-Europe La fin du schisme, 1993, page 51)
  3. (Intransitif) (Hippologie) (Figuré) Faire un mouvement de bas en haut, en parlant de certains chevaux font avec leur tête.
    • Les chevaux de fiacre encensaient misérablement ; des ouvrières pressées débouchaient du métro par bandes et de minces voyous, postés à l'angle de la rue Lepic, sifflaient leurs femmes. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. V, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Il ne fallait pas dire : « L’alezane encensait au mitan de la sommière », mais : « La jument rouge à crinière blanche agitait la tête de haut en bas au milieu du chemin forestier. » — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, pages 166-167)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]