enculé de ta race

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Seconde moitié du XXe siècle et au début du XXIe) Locution composée de enculé, de, ta et race.

Notes[modifier le wikicode]

D’abord caractéristique des banlieues françaises, l’insulte a eu un fort succès et est usitée dans toutes les couches de la société. Le complément race est probablement un calque syntaxique de l’arabe marocain dans lequel le mot baba (père) a été remplacé par race pour sa forte charge sémantique.  Référence nécessaire

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
1e personne Masculin enculé de ma race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.ma.ˈʁas\
enculés de notre race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.nɔ.tʁə.ˈʁas\
Féminin enculée de ma race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.ma.ˈʁas\
enculées de notre race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.ma.ˈʁas\
2e personne Masculin enculé de ta race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.ta.ˈʁas\
enculés de votre race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.vɔ.tʁə.ˈʁas\
Féminin enculée de ta race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.ta.ˈʁas\
enculées de votre race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.vɔ.tʁə.ˈʁas\
3e personne Masculin enculé de sa race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.sa.ˈʁas\
enculés de leur race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.lœʁ.ˈʁas\
Féminin enculée de sa race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.sa.ˈʁas\
enculées de leur race
\ɑ̃.ky.ˌle.də.lœʁ.ˈʁas\

enculé de ta race

  1. (France) (Vulgaire) (Injurieux) Personne méprisable ou importune.
    • L’enculé ! L’enculé de sa race ! Si je me le chope je le massacre ! — (Pierre Lasne, Tranches de Karma, 1991, page 40)
    • Les enculés de leur race ! crie Simone, en lardant le verre. — (Albertine Sarrazin, Romans, lettres et poèmes, J. J. Pauvert, 1967, page 331)
    • Et on retrouve ce vieux rocker, hébété, enculé jusqu’à l’os, grattant une guitare pourrie devant un feu de bois dans le désert de Gobi. Alors WSB dit : « Ça t’apprendra enculé de ta race pourrie à faire l’artiste, moi faut que j’gagne ma vie. » — (Claude Pelieu, « Et si on faisait encore plus de trous dans les pages » dans La Parole vaine n°13, hiver 1997-1998)
    • « Enculé de ta race » ? Tiens… Tiens Dorénavant tout est clair. Encore que… Enculé de quelle race ? De toutes tes races, ou d’aucune. — (Suzanne Dracius, « Les trois mousquetaires étaient quatre », dans Revue d’art et de littérature, musique, n°14 du 16 juin 2006)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]