enculeur de mouches

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de enculeur et de mouche[1]. Des calques pseudo-savants sont plaisamment utilisées comme diptérophile ou sodomiseur de diptères[2].

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
enculeur de mouches enculeurs de mouches
\ɑ̃.ky.lœʁ.də.ˈmuʃ\

enculeur de mouches \ɑ̃.ky.lœʁ.də.ˈmuʃ\ masculin (pour une femme on dit : enculeuse de mouches)

  1. (Vulgaire) (Péjoratif) Individu pointilleux, tatillon, qui ergote sur des vétilles.
    • Je ne suis pas un enculeur de mouches, moi. Je fais des chansons. Les cons des lettres, abrutis, n’ont-ils pas compris ? — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Lettres à Albert Paraz, 1957 ; Gallimard, 1980, p. 205)
    • Ce globuleux, je lui trouve pourtant un air enculeur de mouches que ça m’étonne de le voir saboter l’enquête. — (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « enculer », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. André Vers, C'était quand hier ?, 1990, p. 318