endogène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : endogene

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé, au XIXe siècle, d’endo- et de -gène.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
endogène endogènes
\ɑ̃.dɔ.ʒɛn\

endogène \ɑ̃.dɔ.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Qui se forme à partir de cellules situées dans la profondeur des tissus.
    • Organes, spores endogènes.
  2. (Biologie) Dont la cause est interne.
    • Intoxication endogène.
  3. (Géologie) Qui prend naissance à l’intérieur du globe terrestre.
    • Les roches magmatiques sont des roches endogènes.
  4. (Psychologie) Qui prend son origine dans l’organisme.
    • Pour agir, il faut être motivé et nous savons que cette motivation, le plus souvent inconsciente, résulte soit d’une pulsion endogène, soit d’un automatisme acquis, et ne cherche que la satisfaction, le maintien de l’équilibre biologique de la structure organique. (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 71-72)
  5. (Économie) Se dit d’un facteur qui, engendré par un phénomène, concourt lui-même à favoriser ce phénomène.
    • Croissance endogène.
  6. (Linguistique) Utilisé uniquement à l’intérieur d’une communauté culturelle ou linguistique.
    • « Catiau et terris » créée en 2005 a les mêmes objectifs que « Montois Cayaux » : la promotion de cette langue endogène qu’est le patois. (« Le Montois Cayaux reçoit un Picard d’or », Sud Presse.be, 18 septembre 2012)
    • Pourtant cette langue endogène vient d’être officialisée par le Conseil de la Communauté française au même titre que le wallon, le picard et le gaumais. (Annie Gaspard, « Le francique reçoit, lui aussi, ses lettres de noblesse de la Communauté française », Le Soir, 10 janvier 1991, page 25)}}

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]