enfant naturel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir enfant et naturel. Ici, « naturel » est à prendre au sens théologique de « illégitime »  [1].

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
enfant naturel enfants naturels
\ɑ̃.fɑ̃ na.ty.ʁɛl\

enfant naturel \ɑ̃.fɑ̃ na.ty.ʁɛl\ masculin

  1. Enfant né hors du mariage.
    • Grégoire de Tours nous montre dans ses récits que les enfants naturels du Roi ont le même droit que les enfants légitimes; la succession de ces souverains se partage entre eux sans tenir compte spécialement de la légitimité de la naissance. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.112)
    • Quelle que soit l'espèce d’enfant naturel dont il s'agisse, que cet enfant soit né d'une citoyenne ou d'une étrangère, on ne rencontre dans le droit attique aucune preuve certaine de l'existence d'une institution analogue à la légitimation romaine — (Ludovic Beauchet, Histoire du droit privé de la République athénienne, Volume 1, 1976, page 533)
    • Pourtant, tous les actes unilatéraux ne sont pas réceptices alors même qu'ils produisent des effets sur des tiers. Ainsi, la reconnaissance d’enfant naturel, le testament et l'acceptation de succession sont de nature à produire des conséquences sur des tiers. Pourtant ils ne s'adressent à personne. — (Jamal Rbii, « L'acte unilatéral réceptice », dans Métamorphoses de l'acte juridique, sous la direction de Marc Nicod, Presses de l'Université de Toulouse 1 Capitole, 2011, p. 98)

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] « "Nature", au sens théologique, par opposition à "surnature", désigne l'état de l'homme "déchu", "charnel", non touché ni "élevé" par la grâce. [...] "naturel" s'oppose à acquis, appris, réfléchi, contraint, artificiel, divin, spirituel, révélé, surnaturel, légitime (cf. enfant naturel), physique (cf. les sciences naturelles), etc. » — (Pierre Erny, L'homme divers et un: positions en anthropologie, 2001, page 203)