engauloiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

engauloiser \ɑ̃.ɡo.lwa.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) (Rare) Devenir gaulois.
    • Nous, dans cette émission, où Astérix et Obélix apparaîtront en dessins animés, nous tiendrons les rôles de deux Romains, Prospectus et Tiketdebus qui, peu à peu, s’« engauloisent »... — (Roger Pierre et J.-Marc Thibault : « Prospectus et Tiketdebus vous font la bise », dans le Nouvelliste du Rhône, 6e année, n° 236, jeudi 13 octobre 1966, p.3)
    • Il n’est pas Gallus, gaulois, mais Galicanus, « gallicisé », « engauloisé », et c’est l’emblème indigène et national, le « lis », substitut du « croissant », qui en fait foi. — (Anne Lombard-Jourdan, Fleur de lis et Oriflamme, signes célestes du Royaume de France, Presses du CNRS, 1991, p.21)
    • S’ils n’ont pas encore la vénérable ancienneté de la première vague franque légendaire, ces Burgondes ne sont plus vraiment des conquérants étrangers ; il sont eu largement le temps de s’acclimater, de s’engauloiser ? — (Jacques Rossiaud, Lyon 1250-1550: Réalités et imaginaires d'une métropole, Champ Vallon, 2014)
  2. (Par extension) (Familier) Franciser.
    • La boucle est bouclée. Si je résume, je suis un melting-pot de Savoyard, de Belge et de Cheyenne, engauloisé par les couches successives de ma grand-mère, femelle dominante, puis de Félicie, femme de douceur, qui m'ont rendu franchouillard du bout du gland jusqu'au fin fond du cœur. — (Patrice Dard, Nouvelles aventures de San Antonio : Sur le sentier de naguère, Fayard, 2016)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]