engouffrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xiiie siècle) composé de en-, gouffre et -er → voir engulf en anglais.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

engouffrer /ɑ̃.ɡu.fʁe/ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’engouffrer)

  1. Précipiter dans un gouffre ou dans quelque cavité qui ressemble à un gouffre.
    • Tous les vaisseaux furent engouffrés en un instant.
  2. Absorber comme un gouffre quand une chose y tombe ou y est jetée.
    • Engouffrer de la nourriture.
    • Cette entreprise a engouffré des millions.
    • Puis, il se mit à compter quarante pistoles et les engouffra dans sa poche. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. “Le Livre populaire” #31, 1907)
  3. (Pronominal) Se perdre dans quelque ouverture, dans un gouffre.
    • Le Rhône s’engouffre un peu au-dessous de Genève et reparaît un peu plus loin.
    • Cette nuit-là, donc, le vent s’engouffrait violemment dans les espèces de ruelles de ce lugubre quartier. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, §. 1, 1842-1843)
    • Et, par contre, si l’arrondissement de Dieppe semble peu habité, c’est que beaucoup de ceux qui y ont commencé leur vie vont, par la suite, s’engouffrer et se stériliser dans les villes dévoratrices. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]