ensilage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De ensiler avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ensilage ensilages
\ɑ̃.si.laʒ\

ensilage \ɑ̃.si.laʒ\ masculin

  1. (Agriculture) Action d’ensiler, de mettre en silo.
    • L’avantage est donc au maïs haché avant l’ensilage, malgré l'embarras que donne cette opération ; d’un autre côté on sera dispensé de hacher lors du désilage. — (Publication industrielle des machines, outils et appareils les plus perfectionnés et les plus récents employés dans les différentes branches de l’industrie française et étrangère, t. 24, p.90, M. Armengaud & A. Morel, 1878)
  2. (Par extension) (Élevage) La matière mise dans le silo.
    • La solution aux problèmes de distribution des ensilages aux animaux est trouvée ; les animaux, qui sont libres, consomment l’ensilage directement au silo. — (Laurent Vignau-Loustau & Christian Huyghe, Stratégies fourragères, France Agricole Éditions, 2008, p. 13)

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]


Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (ensilage), mais l’article a pu être modifié depuis.

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Emprunt au français.

Verbe [modifier]

ensilage \Prononciation ?\

  1. Ensiler.