entrepreneure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de entrepreneur avec le suffixe -eure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
entrepreneure entrepreneures
\ɑ̃.tʁə.pʁə.nœʁ\

entrepreneure \ɑ̃.tʁə.pʁə.nœʁ\ féminin (pour un homme on dit : entrepreneur)

  1. Femme dirigeant une ou plusieurs entreprises.
    • Julie Gayet a par ailleurs une fibre d’entrepreneure. — (Fabrice Amedeo«  Julie Gayet, possible deuxième dame de France  », dans Figaro Madame, 17 janvier 2014 [texte intégral])
    • Lancée par le quotidien en partenariat avec l’ASBL Idealy, l’initiative est mise en place pour soutenir l’entrepreneuriat féminin. Concrètement, ce sont une quarantaine d’entrepreneures qui se sont initialement lancées dans l’aventure. — (Brice Pedroletti«  Mesdames, qui sera la « Lumière » du « Soir » ?  », dans Le Soir, 24 octobre 2012)
    • Tang Fuzhen, qui dirigeait une fabrique familiale dans la périphérie de Chengdu, fut l’une de celles qui ont marqué l’opinion publique chinoise : face à la brutalité des démolisseurs, l’entrepreneure, âgée de 47 ans, est montée sur le toit de sa maison et s’est aspergée d’essence. — (Brice Pedroletti« Chine : Amnesty International dénonce les évictions forcées, en forte augmentation », dans Le Monde, 11 octobre 2012 [texte intégral])
    • Un peu comme Mme Vachon, Katherine, une jeune entrepreneure ayant travaillé dans le milieu de l’assurance pendant quelques années et préférant taire son identité, a longtemps cru que, au Québec, la lutte pour l’atteinte de l’égalité avait été menée et remportée par les générations qui avaient précédé la sienne. — (Émilie Corriveau« L’égalité n’est pas acquise », dans Le Devoir, 3 mars 2012 [texte intégral])

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Les dictionnaires classiques modernes (Académie, Larousse, Robert) n'admettent pas cette forme, et ne donnent qu'entrepreneuse pour le substantif féminin.

Création québécoise, comme d'autres mots en -eure, son usage est aussi questionné dans sa cohérence avec l'usage d'autres féminins, entre les féminins qui accentuent la sonorité féminine (notamment autrice et certains féminins en -euse) et les féminins en -eure qui ne se distinguent pas à l'oral[1],[2].

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Florent Vairet« Doit-on dire EntreprenEUSE ou EntreprenEURE ? », dans Les Échos, 15 octobre 2018 [texte intégral].
  2. Steve Bergeron« Un instant, les autrices ! », dans Le Soleil, 6 mai 2019 [texte intégral].