envoyer aux pelotes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de envoyer, aux et pelotes.

Locution verbale [modifier le wikicode]

envoyer aux pelotes \ɑ̃.vwa.je o pə.lɔt\ (se conjugue → voir la conjugaison de envoyer)

  1. Envoyer promener.
    • Ainsi suspecté de servir la soupe aux généraux et aux ministres de droite (bien qu'il ait vertement envoyé aux pelotes Alain Peyrefitte lorsque ce dernier prétendit s’inviter lui-même à « Apostrophes »), Pivot eût dû, en bonne logique, « sauter » lorsque advint, en mai 1981, le pouvoir socialiste. — (Édouard Brasey, L'effet Pivot, Editions Ramsay, 1986, chap. 3, §. 2)
    • Le téléphone avait sonné plusieurs fois, des cons qu'elle n’avait pu s’empêcher d’envoyer aux pelotes, quelle importance puisque de toute façon, sans le moineau, l’émission était foutue. — (Janine Boissard, Loup, y es-tu?, Éditions Robert Laffont, 2009, chap. 57)
    • Émile Abdou faillit s’étrangler. Des pétasses qui l’envoyaient aux pelotes avec des airs de garde-chiourme, il ne pouvait l’admettre.
      — Passez-moi votre Directeur ou je fais un scandale, tonitrua Émile Abdou Cambalele.
      — (Luc Couillard, Les Soleils du Baboukari, Éditions Les 3 Orangers, 2014)
    • Non, se dit Léonce en se préparant, cette fois, terminé, elle allait l’envoyer aux pelotes. — (Pierre Lemaitre, Couleurs de l’incendie, Albin Michel, 2018)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]