erse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Erse

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Altération de herse au sens de « estrope de poulie ».
(Nom 2) De l’anglais, dérivé du gaélique erse, variante d’irish, « irlandais »

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
erse erses
\ɛʁs\
Une erse.

erse \ɛʁs\ féminin

  1. (Marine) Cordage dont les deux extrémités sont épissées ensemble de manière à former un anneau ou une élingue.
    • erse de poulie, cordage qui entoure la caisse d’une poulie en bois et dont une des extrémités sert à fixer cette poulie.
    • A défaut d’un tel œillet, ce cordage pourrait être relié à la manille ou au croc portés par l’hydravion au moyen d’une erse ou d’un double nœud d’écoute, avec génope à son extrémité. — (Bulletin Officiel. Official Bulletin, numéro 26, 1938)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
erse erses
\ɛʁs\

erse \ɛʁs\ masculin

  1. (Linguistique) Langue celtique du groupe gaélique parlé en Irlande, en Haute Écosse ainsi qu’à l’île du Cap Breton (Canada) et correspondant soit au gaélique écossais soit au gaélique irlandais.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
erse erses
\ɛʁs\

erse \ɛʁs\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la langue celte appelée erse, ou exprimé dans cette langue.
      • Dialecte erse, poésies erses.
      • Les anciens poèmes erses nous apprennent, en effet, que les rites druidiques existaient parmi les Scandinaves.— (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 175)
  2. Relatif aux habitants de la Haute Écosse.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]