esbaudir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

esbaudir \ɛs.bo.diʁ\ pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’esbaudir)

  1. (Vieilli) Variante de ébaudir, s'égayer, se réjouir.
    • L'âge […] ne nous aide pas seulement à nous plaire au milieu des vivants, à nous esbaudir des raseurs, à nous émerveiller des idiotes. — (François Mauriac, Journal 1, 1934, p. 86)
    • Rien ne l’esbaudit tant que le branle-bas de combat auquel on se livre chaque printemps dans les tristes masures que sont la plupart des châteaux de l'époque. — (Jean-Louis Galet, L'Auvézère et ses châteaux, Éditions Pierre Fandac, 1967)
    • Nous étions, en cet instant, comme des badauds qui lisent à l'extérieur la carte du restaurant et s’esbaudissent parce que tout alors paraît bon et possible. — (Pierre Sansot, Cahiers d'enfrance, Éditions Champ Vallon, 1989, p. 32)

Notes[modifier le wikicode]

Cette forme archaïque est encore utilisée de nos jours pour donner un effet ironique.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Toulouse) : écouter « esbaudir »

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

esbaudir

  1. Variante de esbaldir.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844