escamoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Peut-être de l'occitan escamotar ou escamoutar, dérivé de escamar « effilocher », lui-même issu du latin squama « écaille ».
Autre hypothèse, de l'espagnol escamotar, peut-être issu du latin excommutare, de ex « dehors » et commutare « échanger ».

Verbe [modifier le wikicode]

escamoter \ɛs.ka.mɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sens propre) Faire disparaître quelque chose par un tour de main, sans que les spectateurs ne s’en aperçoivent.
    • Outre ses muscades, il escamota des florins, des bagues, des montres d’argent, et jusqu’au canari de Marie-Joseph, l’hôtesse du Bon Couvet, qu’on retrouva dans le chapeau du mayeur Sans-Souci. — (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche)
    • (Absolument) Ce prestidigitateur escamote bien.
  2. (Figuré) Cacher quelque chose ou quelqu'un, pour tromper.
    • Seules nos représentations actuelles, laïcisées et focalisées sur l’État, nous font escamoter le rôle décisif du clergé dans la formation de la « modernité » occidentale derrière une Histoire des pouvoirs royaux ou princiers. — (Joseph Morsel, avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
    • Mais comment pourrait-il aller plus vite ? Ses lèvres remuent à peine. Il ne prononce plus les mots… À moins de tricher tout à fait le bon Dieu et de lui escamoter sa messe… — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 200-201.)
  3. (Par extension) Camoufler, cacher, dissimuler (sans idée de tromperie).
    • [...] le divan large comme la couche de Cléopâtre où l'on se murmurait des mots que la musique escamotait. — (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  4. (Par extension) Dérober subtilement, sans qu’on ne s’en aperçoive.
    • Qui? le marquis d'Aroca, dont j'ai escamoté la montre à la procession des révérends pères dominicains de Santillane! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Eh ! bien, avez-vous fait cette surprenante observation qu’on escamote les inventeurs ? Un inventeur arrive avec tout le tam-tam de la publicité, il opère quelques expériences qui réussissent et puis… pft !… ni vu, ni connu. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 25 de l’éd. de 1921)
  5. Faire disparaître un organe saillant à l’intérieur d’une cloison.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]