escart

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Nom commun [modifier]

escart \ɛs.kaʁ\ masculin

  1. Variante de escor.
    • Demander de l’escart.

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Déverbal de escarter, apparenté à escarrir (« quitter, abandonner »).

Nom commun 1 [modifier]

escart \Prononciation ?\ masculin

  1. Distance qui sépare le clocher du village de ses confins.
    • Escarts des clochers.
    • Virer a l’esquart, s’enfuir.
  2. Ce qui est écarté au profit de quelqu’un : dîme perçue sur les legs donnés par des bourgeois de Tournai à des étrangers.
    • Arnould de la Vingne sollicite des consaux une modération ou l'exemption du droit d’écart.

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Nom commun [modifier]

escart \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de essart.

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier]

escart masculin

  1. Tenace, opiniâtre.

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844