escopateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français escopateur.

Nom commun [modifier]

escopateur masculin

  1. Homme chargé à Rennes du nettoyage des immondices déposées dans les rues et places publiques.
    • Pierre Poſsonnet, Escopateur — (Rôle de la capitation de 1751, conservé aux archives municipales de Rennes sous la cote CC733, Rue St Benoist, vue 42.)
    • Poissonnet Escopateur — (Rôle de la capitation de 1760, conservé aux archives municipales de Rennes sous la cote CC745, Rue St Benoist, vue 61.)
    • […] l’escopateur fera chaque jour une tournée dans la ville pour les [les corps des animaux morts] enlever. — (Arrêté de police municipale du 29 février 1832, mesures de salubrité publique, article VI, conservé aux archives municipales de Rennes sous la cote 3C22)
    • escopateur qui était chargé, aux gages de 5 livres par an, en 1477, de la répurgation des immondices déposés dans les rues et places publiques — (Jean Ogée, Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, vol. 2, p. 532, 1845.) et — (Jean Ogée, Alphonse Marteville, Rennes ancien, Rennes moderne, p. 99, 1850)
    • C’est aussi lui [le corps de Ville] qui désigne les titulaires chargés de quelques emplois bizarres qui disparurent presque tous au xviiie siècle ; tels […] à Rennes, le réveilleur et l’escopateur — (Albert Beabeau, La Ville sous l’Ancien Régime, tome I, livre II, chapitre V, p. 224, 1880.)
    • […] elle avait sous ses ordres un huissier, un sergent, un trompette et des tambours jurés, un réveilleur public et un « escopateur ». — (Henri Carré, Recherches sur l’administration municipale de Rennes au temps de Henri IV, p. 24, 1888)
    • Quant à « l’escopateur des basses œuvres », il doit « repurger d’immondices » les murailles et les tours, les rues et les places publiques — (Henri Carré, Recherches sur l’administration municipale de Rennes au temps de Henri IV, p. 41, 1888)

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Probablement de escopir.

Nom commun [modifier]

escopateur masculin

  1. Homme chargé à Rennes du nettoyage des immondices déposées dans les rues et places publiques.

Références[modifier]