espiègle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’allemand Eulenspiegel, nom d’origine de Till l’Espiègle (bas-allemand: Dyl Ulenspegel, haut-allemand: Till Eulenspiegel), saltimbanque malicieux et farceur de la littérature populaire allemande, dont les attributs sont la chouette, le hibou (Eule > Eulen-) pour la sagesse, et le miroir (Spiegel) pour la farce. Combattant l’envahisseur espagnol, il a constitué l’armée des gueux. Ces aventures ont été publiées en 1515 et traduites en français au XVIe siècle.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
espiègle espiègles
\ɛs.pjɛɡl\
Une jeune fille à l’air espiègle.

espiègle \ɛs.pjɛɡl\

  1. Qui est vif et malicieux mais sans méchanceté.
    • Mon oncle avait lui aussi l’œil sur Margarida, qui laissait voir des seins hauts et blancs, avec un visage d’enfant espiègle. — (Jean-Paul Sartre, Les Temps modernes nº 104 à 108, 1954)
    • Une jeune fille espiègle.
    • Caractère, humeur espiègle.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
espiègle espiègles
\ɛs.pjɛɡl\

espiègle \ɛs.pjɛɡl\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui est vif et malicieux, sans méchanceté.
    • Caradou, le clairon, incorrigible espiègle, lance sur un ton de commandement :
      — « L’ennemi est en fuite. […] »

      — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, pp. 32-33)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]