esprit critique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de esprit et de critique.
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale 1 [modifier]

Singulier Pluriel
esprit critique esprits critiques
\ɛs.pʁi kʁi.tik\

esprit critique \ɛs.pʁi kʁi.tik\ masculin

  1. Comportement intellectuel qui n'accepte aucune assertion pour vérité.
    • Et allez-y sans esprit critique, avec un parti pris de bonne humeur, d'urbanité et de sympathie communiquante. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L'esprit critique est le principe de tout progrès, car il n'est, sous une forme plus vive, que l'esprit d'examen. Il est donc d'un grand secours à la science. — (Girard de Vasson, Testament holographe, dans Revue critique de législation et de jurisprudence, V.16, p.244, 1860)

Traductions[modifier]

Locution nominale 2[modifier]

Singulier Pluriel
esprit critique esprits critiques
\ɛs.pʁi kʁi.tik\

esprit critique \ɛs.pʁi kʁi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Individu doté d'un tel comportement intellectuel.
    • Contrairement aux complotistes, Posner a la bonne méthode d'investigation, la méthode zététique, chère aux esprits critiques éclairés tels qu'Henri Broch en France, ou James Randi aux États-Unis. — (François Carlier, Elm Street. L'assassinat de Kennedy expliqué, Éditions Publibook, 2012, p. 344)

Voir aussi[modifier]