esprit fort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : esprit-fort

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de esprit et de fort.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
esprit fort esprits forts
\ɛs.pʁi fɔʁ\

esprit fort \ɛs.pʁi fɔʁ\ masculin

  1. (Philosophie, Religion) (Péjoratif) Libre penseur. Celui ou celle qui considère la foi comme chimère.
    • Parmi toutes ses bizarreries, il y en avait une dont personne n’avait pu découvrir le sens ; car, à la longue, les esprits forts du pays avaient fini par commenter et expliquer les actes les plus déraisonnables de ce fou. — (Honoré de Balzac, L’Illustre Gaudissart, 1832)
    • Aussi, après s’être posé en esprit fort, après avoir raillé les légendes du pays, se trouvait-il très embarrassé de refuser le service qu’on lui demandait. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 38-52)
    • « Ainsi, tu es un esprit fort, hein ? Tu veux oublier l’Évangile, hein ? — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 190)
  2. (Sens propre) Personne déterminée.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]