estranciner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’occitan ; voir estrasser.

Verbe [modifier le wikicode]

estranciner \ɛs.tʁɑ̃.si.ne\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’estranciner)

  1. (Provence) Angoisser[1]. Se morfondre, se dessécher à force de s’inquiéter.
    • Je me suis estranciné à force de t’attendre !
    • Puis il prend un ton plus conciliant pour rattraper la situation : - Françoise, ça sert à rien de s’estranciner entre nous comme ça ! — (Jean G. Adam, Le Papillon d’argile, page 32, 2005, La Fontaine de Siloé)
  2. (Provence) Être trop serré, dans un vêtement par exemple.[2]
  3. (Provence) Être très ému, tout retourné, fébrile.[2]
    • Ta tignasse grisonnante, elle s’y habituera. Tu coiffes la moustache. Au bout d’une semaine ou deux elle ne verra plus tes défauts. T’en seras tout estranciné. — (Jean Siccardi, Le Maître du diamant noir, 2012, Calmann-Lévy)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Philippe Blanchet, Le parler de Marseille et de Provence : dictionnaire du français régional, page 70, 2004, Bonneton.
  2. a et b www.dame-valiste.com, 2010.