et que ça saute

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1917?) Voir sauter. Expression née selon toute probabilité dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, sous des formes variables (« faut qu’ça saute »...), les attestations les plus anciennes repérées se situant toutes dans le contexte miltaire de la guerre de 14-18 (voir première citation ci-dessous ainsi que celles du Bob).

Locution-phrase [modifier le wikicode]

et que ça saute \e ksa sot\

  1. (Familier) Injonction à faire quelque-chose sur-le-champ et efficacement : « allez ouste ! », « on se dépêche ! », « exécution ! »
    • « Au jus là d’dans, et que ça saute ! » L’homme de jus bondit sur sa cruche, et l’extrait du perco est versé à la ronde avec une lenteur gourmande, dans les quarts impatients. — (Almanach Vermot, 1918, page 115)
    • « Je décrète la galvanisation générale dans tout l’Etat de Yadupour ! Qu’on placarde des affiches partout... et que ça saute ! — (Francis Blanche et Pierre Dac, Malheur aux barbus, épisode 83, 19/01/1952)
    • Il s'adressa au cuistot :
      — Je prends un guéridon, tu m'enverras des filets d’harengs pour commencer, une double saucisse-frites, un calendo, un kil, et que ça saute.
      — (Robert Giraud, La petite gamberge: roman, Éditions Denoël, 1961, p. 67)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]