ex

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Ex, ex-, -ex, ex.

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin ex.

Nom commun[modifier]

Invariable
ex
\ɛks\

ex \ɛks\ masculin et féminin identiques, singulier et pluriel identiques, orthographe invariable

  1. (Familier) Ancien conjoint ou partenaire.
    • Mon ex et moi, on s’entend super bien depuis qu’on n’est plus ensemble.
  2. (Familier) Ancien collaborateur.
    • Ancien directeur de cabinet de Chirac à la mairie de Paris, gendarme et « ex » des services secrets, Roussin est à l'origine un chiraquien pur beurre, formé à la mode Foccart. (Judith Rueff, Côte d'Ivoire: le feu au pré carré, Autrement, 2004, p.74)

Variantes[modifier]

On trouve au masculin pluriel exs, au féminin singulier exe et au féminin pluriel exes. Ces formes sont considérées grammaticalement incorrectes.

Apparentés étymologiques[modifier]

→ voir ex-

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • ex sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom 1) Apocope de ex-husband, ex-wife, ex-boyfriend ou ex-girlfriend, le préfixe ex- étant issu du latin ex.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
ex
\ˈɛks\
exes
\ˈɛk.sɪz\

ex \ˈɛks\

  1. Ex.

Hyponymes[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
ex
\ˈɛks\
exes
\ˈɛk.sɪz\

ex \ˈɛks\

  1. Lettre latine X, x.

Verbe[modifier]

Temps Forme
Infinitif to ex
\ˈɛks\
Présent simple,
3e pers. sing.
exes
\ˈɛk.sɪz\
Prétérit exed
\ˈɛkst\
Participe passé exed
\ˈɛkst\
Participe présent exing
\ˈɛk.sɪŋ\
voir conjugaison anglaise

ex \ˈɛks\

  1. Barrer d’une croix.
  2. (Par extension) Effacer.

Prononciation[modifier]

  • États-Unis  : écouter « ex [ɛks] »

Homophones[modifier]

Latin[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’indo-européen commun *eĝhs [1] (« hors de ») dont est aussi issu le grec ancien ἔξω, exo ou ecto.
Ex-tra [2] est un comparatif, comme in-tra, con-tra. Exter-ior renferme un double comparatif. De ex-tra vient extra-neus. Dans extr-in-secus la syllabe in est de même origine que dans ill-in-c, ist-in-c. Ex-timus est un superlatif construit comme in-timus.
En ancien latin [2], il y avait une forme ec. Elle s'est conservée dans le préfixe ec- comme, par exemple, dans ec-fari. A côté de ce ec on a ē → voir a, ab et abs qui présente la même caractéristique ; la forme ē doit son origine à la suppression de la consonne /x/, l’allongement de la voyelle servant de compensation à cette chute.

Préposition[modifier]

ex \Prononciation ?\ (comparatif : extra)

  1. En sortant de, après, venant de, de, hors de.
    • ex urbe exire : sortir de la ville.
    • e vita exire : mourir.
    • ex vinculis : enchaîné.
    • ex praetura : après sa préture.
    • album ex ovo : blanc d’œuf.
    • ex animo : du fond du coeur.
    • e regione : en face.
    • ex re : à propos.
    • ex tempore : sur-le-champ, à la hâte.
    • ex improviso : à l’improviste.
    • ex insidiis : par trahison.
  2. À partir de, depuis, de la part de.
    • ex eo tempore : à partir de ce moment.
    • ex equo pugnare : combattre à cheval.
    • ex ante diem tertium kalendas : depuis le troisième jour avant les calendes.
    • e me ne quid metuas : ne crains rien de ma part.
  3. Par suite de.
    • ex quo fit ut : d’où il résulte que.
    • ex vulneribus mori : mourir de ses blessures.
  4. En.
    • vas ex auro : vase en or.
  5. D’après, selon.
    • ex omnium sententia : de l'avis de tous.
    • ex consuetudine : selon la coutume.
    • ex usu esse : être utile.
    • e re sua agere : agir selon son intérêt.
    • e re consulere : prendre une décision d’après les circonstances.
  6. Dans l’intérêt de.
    • e re publica aliquid facere : agir dans l’intérêt de l’État.

Variantes[modifier]

  • e, e- devant i, j, l, m, n, r, v

Dérivés[modifier]

Références[modifier]