exeat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt du latin exeat (« qu'il sorte »), de exire (« sortir »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
exeat
\ɛg.ze.at\

exeat \ɛɡ.ze.at\ masculin

  1. (Latinisme) Permission que l’évêque donne à un ecclésiastique, son diocésain, d’aller exercer dans un autre diocèse.
    • Les prêtres d’un diocèse ne sont point reçus dans un autre s’ils n’ont un exeat, l’exeat de leur évêque.
  2. Certificat de radiation, délivré par un collège ou un lycée attestant que l’élève a quitté l’établissement et qu’il est en règle (dettes soldées, manuels restitués, etc.), quitus
    • Donner un exeat. Distribuer des exeat.
  3. (Vieilli) Dans les bibliothèques; permis de sortir avec des livres.
  4. (Vieilli) Dans les hôpitaux, billet de sortie.
  5. (Droit) Est aussi utilisé pour les avocats; permission de quitter un barreau pour s'inscrire dans un autre barreau.
  6. Sorte de passeport, de permis de circulation.
    • C’était alors le temps des courriers, des chevaux de poste, et, grâce à sa puissance, cet exeat officiel levait toutes les difficultés, assurait les plus rapides attelages des relais, les plus aimables gracieusetés des postillons, la plus grande vitesse des transports, à tel point qu’un voyageur bien recommandé pouvait franchir en huit jours et cinq heures les deux mille sept cents verstes qui séparent Tiflis de Pétersbourg. Mais que de difficultés pour se procurer ce passeport !" — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]