exorciste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin exorcista.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
exorciste exorcistes
\ɛɡ.zɔʁ.sist\

exorciste \ɛɡ.zɔʁ.sist\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) (Au masculin) Prêtre à qui l’Église donne le droit d’exorciser.
    • Il lui reste un dernier recours. Croyant sincère, il appelle Dieu et l’église à l’aide. Un exorciste est donc consulté. Le spécialiste en diablerie reste dubitatif; ses formules vagues sont recueillies pieusement (c’est bien le moins) par la presse. — (René Cavanhie, Les esprits frappeurs de Vailhauquès, dans Le Québec sceptique, no 24, décembre 1992, page 28)
    • [Don Vincenzo] L’an dernier, un archevêque du Vatican m’a appelé à la rescousse : il n’y a pas d’exorciste à la basilique Saint-Pierre, et il y avait une personne très dérangée. En réalité, tout évêque ou cardinal peut être exorciste, mais peu sont habitués. — (Bénédicte Lutaud, Ma journée avec l’exorciste du Vatican, Le Monde. Mis en ligne le 6 juin 2020)
    • On appelle « exorciste » le prêtre délégué par l'ordinaire du diocèse (l'évêque) chargé d'exercer un ministère de délivrance à l'aide d'un rituel, au nom de l'Église. — (Jean-Christophe Thibaut, Libère-nous du mal, Novalis/Artège 2020, p. 19)
  2. (Par analogie) Celui ou celle, prêtre ou charlatan, qui remplit le même office.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]