expédient

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : expedient

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin expediens, de expedio ; voir expédier.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin expédient
\ek.spe.djɑ̃\
expédients
\ek.spe.djɑ̃\
Féminin expédiente
\ek.spe.djɑ̃t\
expédientes
\ek.spe.djɑ̃t\

expédient

  1. Qui est utile, opportun.
    • Il est expédient de bifurquer à faux pour dérouter les pillards qui braconnent les tenderies dès l'aube, avant le propriétaire. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Entre le Christ, Calvin et M. le sénateur Bérenger, ce n’est que de la terrasse d’un café que la confusion est possible. Mais il peut être expédient de les fourrer dans le même sac. (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 297-298)
    • Vous ferez ce que vous jugerez expédient.
    • Cela est expédient ou il est expédient, il est à propos, il est nécessaire.
    • Il est expédient de faire cela, que vous fassiez cela.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
expédient expédients
\ek.spe.djɑ̃\

expédient \ek.spe.djɑ̃\

  1. Moyen de rencontre pour résoudre quelque difficulté, surmonter un obstacle, réussir dans quelque affaire.
    • Déroutés, les hommes du 24 mai cherchèrent une issue. On a dit qu'ils se rabattirent sur un expédient : la République sans les républicains. Ce n'est pas tout à fait cela. Ils essayèrent de fonder le mac-mahonisme qui, dans leur esprit devait préparer l'orléanisme. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Ressource passagère qui parfois ne libère que provisoirement d’un embarras.
    • Vivre d’expédients.
    • N'être qu’un expédient, n'être qu'une ressource passagère qui laissera bientôt retomber dans l’embarras celui qui l’emploie.
    • Être aux expédients, en être aux expédients, être réduit à user de toutes sortes de moyens pour se procurer des ressources.
    • La faim me devenait intolérable et, dans quelques heures, c’était de nouveau la nuit ; il s’agissait de trouver un expédient pendant qu’il en était temps encore. (Knut Hamsun, La Faim, traduction de Georges Sautreau, 1961, p. 272)

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe expédier
Indicatif Présent
ils/elles expédient
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent
qu’ils/elles expédient
Imparfait

expédient \ek.spe.di\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent de expédier.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent de expédier.

Références[modifier]