extirper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin exstirpare, de stirps (« souche, racine »). Faisait estreper en ancien français.

Verbe [modifier le wikicode]

extirper \ɛk.stiʁ.pe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Déraciner, en parlant des plantes indésirables, de telle façon qu’elles ne puissent plus repousser.
    • Le chiendent est l’herbe la plus difficile à extirper.
  2. (Par extension) (Chirurgie) Enlever entièrement.
    • On doit, sans perdre un instant, extirper la tumeur : opération qui exige la main d'un anatomiste, et qui. n'est pas sans danger pour celui qui la pratique, l'inoculation de l'ichor gangreneux pouvant causer la mort. — (Mémoires d'agriculture, d’économie rurale et domestique, 1831, p.423)
  3. (Figuré) Détruire complètement.
  4. Extraire avec difficulté.
    • D'ailleurs, tiens, il faut que je raconte ça sur Fessebouc ! En allongeant le cou, je vis dans le rétroviseur qu'elle avait extirpé de sa poche un iPhone. — (Luc Doyelle, Qui veut la peau de Nestor Boyaux ?, Les Editions du Préau, 2014, chap. 20)
    • Je fourre l’énorme pistolet dans mon froc et voilà le canon qui glisse dans mon slip. Je n'arrive pas, assis, à l’extirper. — (Michel-Jacques Aubin, Les Caractériels, Éditions Publibook, 2007, p. 391)
  5. (Figuré) Faire dire de force, de peine et de misère.
    • Charlotte fixe Marie, en essayant de déterminer si elle dit la vérité ou si elle essaie seulement de lui extirper sa version des faits sans se compromettre elle-même. — (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, p. 28.)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]


Références[modifier le wikicode]