extraordinaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin extraordinarius.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
extraordinaire extraordinaires
/ɛk.stʁa.ɔʁ.di.nɛʁ/
ou /ɛk.stʁɔʁ.di.nɛʁ/

extraordinaire /ɛk.stʁa.ɔʁ.di.nɛʁ/ ou /ɛk.stʁɔʁ.di.nɛʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas selon l’usage ordinaire, selon l’ordre commun, qui est au-dessus de l’ordinaire.
    • Il y a dans certaines villes jusqu’ici préservées, il y a de ces rues extraordinaires, remarquables tantôt par leur fourmillement et tantôt par leur silence, car la variétés des villes est infinie. (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • Ce n’est pas un spectacle extraordinaire à Saint-Louis que de voir deux hommes « respectables » mettre habit bas et se colleter publiquement. (Ernest Duvergier de Hauranne, Huit mois en Amérique: lettres et notes de voyage, 1864-1865, V. 1, 1866, p. 270)
    • Même alors, son esprit n’en fut pas autrement frappé. Ce n’était qu’un fait de plus au milieu d’une innombrable quantité de faits extraordinaires et inévitables. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, page 249, Mercure de France, 1921)
    • On dit que ces professionnelles ont des charmes secrets, […] ; qu’un homme vicieux trouve en elles des partenaires expertes, aux impudeurs extraordinaires, aux habiles jeux de la débauche et de la lubricité. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954)
    • Budget extraordinaire.
    • Dépenses extraordinaires.
  2. Qualifie la personne qu’un gouvernement envoie pour traiter et négocier une affaire particulière et importante, ou seulement à l’occasion de quelque cérémonie.
    • Ambassadeur extraordinaire.
    • Envoyé extraordinaire.
  3. Qualifiait un conseiller d’état qui ne remplissait pas les fonctions ordinaires au conseil et ne touchait pas le traitement de conseiller, mais qui représentait dans les débats un service public.
  4. Qualifiait autrefois la procédure criminelle, par opposition à la procédure civile.
    • Il fut mis à la question ordinaire et extraordinaire.
  5. Qui est singulier, rare, peu commun.
    • Dans l’espèce humaine, la Parthénogénèse n’a été vue que par les yeux de la foi ; il n’en est pas ainsi dans les rangs inférieurs de l’animalité, et même à ce degré, la chose est si extraordinaire qu’elle a dû, au début, être accueillie par les esprits prudents avec certaines réserves, sinon même avec incrédulité, […]. (Yves Delage & Marie Goldsmith, La Parthénogénèse naturelle et expérimentale, Flammarion, 1913, p. 2)
    • En longeant l’atoll, j’étais rempli d’admiration et d’étonnement pour l’extraordinaire travail des madrépores. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  6. (Péjoratif) Qui choque par sa bizarrerie, son extravagance.
    • Voilà un personnage bien extraordinaire.
    • Visage extraordinaire.
    • Manières extraordinaires.
    • Quel langage extraordinaire !
    • Propositions extraordinaires.
    • Coiffure extraordinaire.
    • Costume extraordinaire.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir énorme#Synonymes → voir étrange#Synonymes

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
extraordinaire extraordinaires
/ɛk.stʁa.ɔʁ.di.nɛʁ/
ou /ɛk.stʁɔʁ.di.nɛʁ/

extraordinaire /ɛk.stʁa.ɔʁ.di.nɛʁ/ ou /ɛk.stʁɔʁ.di.nɛʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Ce qui dépasse l’ordinaire, ce qui est au-dessus de l’ordinaire.
    • […], tout vous révèle qu’entre Le Havre et Rouen se poursuit avec obstination la création d’une zone où, inévitablement, le colossal et l’extraordinaire sont en genèse. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
  2. (En particulier) (Gestion) Ce qui est en dehors de la dépense ordinaire.
    • L’extraordinaire monte à tant.
  3. (En particulier) (Histoire) Fonds que l’on constituait autrefois pour payer la dépense extraordinaire de la guerre.
    • Trésorier de l’extraordinaire.
  4. (Histoire) (Droit) La procédure criminelle.
    • Juger ces relaps à l’extraordinaire.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

extraordinaire /ɪk.ˌstɹɔː.dɪ.ˈnɛə/ sans comparatif

  1. Extraordinaire.
    • He is known as a general extraordinaire.
      Il est connu en tant que général extraordinaire.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Contrairement à la plupart des adjectifs anglais, celui-ci est postposé.