féminicide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : feminicide

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1855) Du latin femina (« femme »), avec le suffixe -cide, sur le modèle de génocide et homicide. Référence nécessaire

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
féminicide féminicides
\fe.mi.ni.sid\

féminicide \fe.mi.ni.sid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a tué une ou plusieurs filles ou femmes.
    • Au contraire le geste homicide, ou plutôt féminicide, doit être accompli sans colère et sans haine. — (Pierre Brunel, Charles Baudelaire, Les fleurs du mal – "Les fleurs du mal" entre "fleurir" et "défleurir", 1998)
    • C’est le 45e féminicide perpétré depuis janvier 2020, selon un décompte d’organisations féministes. — (Agence QMI, Algérie: une femme égorgée de sang-froid, Le Journal de Montréal, 17 novembre 2020)
    • C’est le second féminicide depuis janvier lorsqu’une journaliste de la télévision publique avait été tuée par son mari. — (Agence QMI, Algérie : un père décapite sa fille et jette son corps dans la forêt, journaldemontreal.com, 19 février 2021)
  2. Qui blesse les femmes.
    • Je me demande si, en présence de tels précédents humains, nous sommes bien venus, nous autres hommes, créatures censées raisonnables, à faire le procès à une bête […] qui n’a été entraînée à mal faire que par la dangereuse contagion de la monomanie féminicide. — (Alphonse Toussenel, Le monde des oiseaux : ornithologie passionnelle, volume 2, page 9, 1855)
    • Depuis quelques années, on ne se serre plus. Le relâchement du lacet féminicide a été, comme jadis lors des paniers, la conséquence du développement extravagant des hanches par la crinoline. Mais il parait que ces pauvres dames n’ont fait que changer de torture… — (Jules Lecomte dans Le monde illustré, volume 1-7, page 99, 1863)
    • Quoi qu’il en soit, le temps des tailles de guêpes est revenu, et nous verrons la belle génération qui sortira de ces corsets féminicides. On ne comprime pas impunément l’appareil organique indispensable à la vie ; — (Les femmes du monde, Bachaumont (pseud.), 1876)
  3. Qui détruit la féminité.
    • Plutôt que misogyne (une femme honnête y est victime d’un homme sans scrupules), l’intrigue est « féminicide », elle travaille à la destruction de la féminité, atteint les femmes dans leurs traits spécifiques, voire leur dénie le droit. — (Bulletin de la Société J.-K. Huysmans, nº 97, page 42, 2004, Durtal)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
féminicide féminicides
\fe.mi.ni.sid\
Lieu où a été commis un féminicide de huit femmes.

féminicide \fe.mi.ni.sid\ masculin

  1. (Droit) Meurtre d’une femme, d’une jeune fille ou d’une enfant en raison de son sexe.
    • Dans ce contexte est survenu le « féminicide » de Ciudad Juàrez : la mort par viol, mutilations, étranglement, supplices, découpes et incinération… — (Michel Wieviorka, Jean-Paul Brodeur, L’empire américain ?, 2004)
  2. (Néologisme) Violence faite à une femme fondée sur sa condition féminine.
    • Le terme "féminicide" se base sur la définition juridique de la violence faite à la femme, précisée à l’article 1er de la Convention de Belém do Pará : "on entend par violence contre la femme tout acte ou comportement fondé sur la condition féminine qui cause la mort, des torts ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychiques à la femme, aussi bien dans sa vie publique que dans sa vie privée". — (Parlement européen, Rapport sur les meurtres de femmes (féminicides) en Amérique centrale et au Mexique et le rôle de l’Union européenne dans la lutte contre ce phénomène, 20 septembre 2007)
  3. Meurtre de femme, pour quelque raison que ce soit.
    • On se demande ce que peut bien représenter ce monstre, ce féminicide qu’est Barbe-Bleue ? Il tue sa huitième femme, Eveline, après avoir « étranglé » les sept premières. — (Luc Badesco, La Génération poétique de 1860, volume 1, Nizet, 1971, page 481)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]