féminiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) → voir féminin et -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

féminiser transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Grammaire) Faire du genre féminin.
    • Derrière la bannière de leur secrétaire perpétuel, Hélène Carrère d’Encausse – qui refuse de féminiser son titre (et d’en parler avec Le Monde) –, les sages du quai de Conti ne sont pas unanimes sur tous les aspects d’une hypothétique réforme. — (Raphaëlle Rérolle , « Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française », Le Monde. Mis en ligne le 13 décembre 2017)
    • Pas question de féminiser les dénominations professionnelles. […]. Pendant quelques années encore, on peut écrire sans rire que «le ministre est enceinte», c’est ce qu’on appelle une syllepse, le sens l’emportant sur l’accord grammatical. — (Claire Devarrieux, Faites entrer la préfète, dans Libération n°11658 du 22 novembre 2018, p. 27 (2e colonne))


se féminiser transitif

  1. (Figuré) Prendre un extérieur féminin.
    • « Zazifié », le très prestigieux terme germanique s’apprivoisait, se féminisait. Il n'y aura sans doute jamais de roman de formation pour femmes : ça concerne la formation ritualisée des hommes, celle qui s'édifie de girons en girons, pour fabriquer un mannequin d'homme comme tous les autres. — (Catherine Clément, Bildoungue: une vie de Freud ?, éd. C. Bourgois, 1978, p. 13)
    • Son visage se féminise.
  2. (Par extension) Prendre le caractère féminin.
    • Les mœurs se féminisent.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]