férir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ferir

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’ancien français ferir.

Verbe [modifier le wikicode]

férir \fe.ʁiʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Frapper. Ce verbe n’est plus usité qu’à l’infinitif et au participe passé dans quelques locutions (voir aussi féru).
    • Sans coup férir.
    • Il est féru d’astronomie.
    • Tel fiert au mur qui n’abat l’aistre. — (Proverbe ancien, cité par : Pierre Chastellain, Œuvres, Le temps recouvré, XCIX ; Librairie Droz, Genève, 1982, page 67)
    • Par hasard on vint à parler de la devise de la maison de Solar, qui était sur la tapisserie avec les armoiries, Tel fiert qui ne tue pas. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre III (Rousseau cite le proverbe ci-dessus en utilisant son personnage qui s’apelle Tel))

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]