façonner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de façon.

Verbe [modifier le wikicode]

façonner transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Travailler une chose en vue de lui donner une certaine façon.
    • L’un des curieux fut précisément le bonhomme Niseron, le grand-père de la Péchina qui après avoir sonné le second Angelus, retournait façonner quelque chaînées de vigne, son dernier morceau de terre. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre douzième)
    • Ces pierres factices ont beaucoup mieux résisté aux agents atmosphériques que les pierres de grès ; elles sont composées d’un mortier parfaitement dur, mêlé de cailloux concassés de la grosseur d’un œuf, et ont dû être façonnées dans des caisses de bois. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Ce ne sont que des rochers à pic contre lesquels la mer se brise avec fureur : les vents et les vagues les ont façonnés en pyramides, en tours, en cavernes, en arcades; d'innombrables oiseaux de mer animent le paysage. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 28)
  2. (Sens figuré) Former à quelque chose par l’enseignement, l’éducation, l’habitude.
    • — Une femme qui cède à l’amour d’un jeune homme n’est pas pour cela perdue, tandis que celle qui est effleurée par le souffle d’un vieux l’est à jamais ; il dessèche tout ce qu’il y a de jeune en elle, c’est-à-dire de bon, et il y dépose le germe de toutes les corruptions. J’ai eu des maîtresses qui avaient été façonnées par des vieux, je sais ce qu’elles valent. — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
    • […] pourquoi n'avait-il aucun désir de façonner les caractères à son image, d'emprisonner les énergies dans les sentiers qu'il lui plaisait de suivre et pourquoi, chez les autres, cette intolérance, ce prosélytisme tyrannique de la médiocrité ? — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]