fagoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De fagot avec la désinence verbale -er.

Verbe [modifier le wikicode]

fagoter \fa.ɡɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en fagots.
    • On a coupé ce bois taillis, il n’y a plus qu’à le fagoter.
  2. (Figuré) (Familier) Habiller mal et avec un mauvais goût.
    • Modeste n’a pas relevé son voile, elle était fagotée comme une pauvresse, et […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le look rappeur, avec ses panoplies fashion, les étiquettes de marques qui dépassent et le cliquetis des bijoux autour du cou, ça fait marcher flouze et bizness. C'est pour ça qu'on préfère les rebeus habillés en dollars aux rebeues fagotées en foulard. — (Lionel Labosse, Karim & Julien, Éditions Publibook, 2007, page 68)
  3. (Intransitif) Ramasser du bois et en faire des fagots.
    • Pour la veuve qui grelotte
      Sous ses guenilles de deuil
      Et, pour se chauffer, fagotte
      [sic]
      Garde et finaud ferment l’œil.
      — (Paul Parelon, Chansons folles et sages, « Le garde champêtre », librairie de Frédéric Henry, Paris, 1864, page 118)
    • Le Père Izel avait engagé une douzaine de herquelliers pour fagoter. Mais c’étaient vraiment des « faillis herquelliers » parce que le midi, ils n’avaient pas encore fait une demi-douzaine de fagots chacun. — (Carrefour de Trécélien, Contes et légendes de Brocéliande, Terre de brume, 1999, p. 33)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]