faire chanter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1) (2) et (3) Composé de faire et chanter.
(4) Étymologie controversée :
  • Chanter serait un dérivé de « chant » (partie étroite d’un objet) dérivé du latin canthus dont le dérivé en moyen français « achanter »  [1], signifie au figuré « aller vers la ruine ».
  • 'Chanter en argot de l’époque voulant dire « parler », l’expression « faire chanter » signifie « faire confesser » et « faire chanter plus haut » « offrir davantage de marchandise ». [2]

Locution verbale[modifier | modifier le wikicode]

faire chanter /fɛʁ ʃɑ̃.te/ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Faire exécuter un chant.
    • Il le dit expressément dans une lettre à l’archevêque de Paris en lui ordonnant de faire chanter un Te Deum d’actions de grâces. (Saint-René Taillandier, Maurice de Saxe, Revue des Deux Mondes T.51, 1864)
  2. Jouer d’un instrument avec brio.
    • Toutes ces qualités réunies permettent à Louis de faire chanter sa trompette beaucoup plus que tout autre instrumentiste, d’en jouer avec une telle maîtrise qu’il parvient à une subtilité d’expression comparable — supérieure même, sur certains points — à celle de sa voix quand il chante. (Hugues Panassié, Louis Armstrong, Nouvelles Éditions Latines, 1969)
  3. Rendre plus gai.
    • Voilà pourquoi ils ont orné les églises de vitraux étonnants, de fresques chatoyantes et qu’ils ont fait chanter les murs des constructions romanes avec des mosaïques de pierres colorées. (Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, 1995)
  4. Obtenir par chantage quelque chose de quelqu’un.
    • Il essaya d'abord de faire chanter Jules Ferry, pour une histoire d'enfants frauduleusement légitimés. L'affaire fit grand bruit. Puis il fit chanter le duc d'Aumale à propos de la restitution des biens du duc d'Orléans. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.101)
    • Mais bien sûr, monsieur Rock... c’est du chantage, répondit-elle avec douceur. Je vais vous faire chanter... le temps qu’il me plaira... pour la somme qu’il me plaira ! (C. Gerald, des Femmes & des Hommes, Éditions Le Manuscrit, 2006)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Obtenir par chantage

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]