faire chanter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1) (2) et (3) Composé de faire et chanter.
(4) Étymologie controversée :
  • Chanter serait un dérivé de « chant » (partie étroite d’un objet) dérivé du latin canthus dont le dérivé en moyen français « achanter »  [1], signifie au figuré « aller vers la ruine ».
  • 'Chanter en argot de l’époque voulant dire « parler », l’expression « faire chanter » signifie « faire confesser » et « faire chanter plus haut » « offrir davantage de marchandise ». [2]

Locution verbale [modifier]

faire chanter \fɛʁ ʃɑ̃.te\ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Faire exécuter un chant.
    • Il le dit expressément dans une lettre à l’archevêque de Paris en lui ordonnant de faire chanter un Te Deum d’actions de grâces. — (Saint-René Taillandier, Maurice de Saxe, Revue des Deux Mondes T.51, 1864)
  2. Jouer d’un instrument avec brio.
    • Toutes ces qualités réunies permettent à Louis de faire chanter sa trompette beaucoup plus que tout autre instrumentiste, d’en jouer avec une telle maîtrise qu’il parvient à une subtilité d’expression comparable — supérieure même, sur certains points — à celle de sa voix quand il chante. — (Hugues Panassié, Louis Armstrong, Nouvelles Éditions Latines, 1969)
  3. Rendre plus gai.
    • Voilà pourquoi ils ont orné les églises de vitraux étonnants, de fresques chatoyantes et qu’ils ont fait chanter les murs des constructions romanes avec des mosaïques de pierres colorées. — (Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, 1995)
  4. Obtenir par chantage quelque chose de quelqu’un.
    • Il essaya d'abord de faire chanter Jules Ferry, pour une histoire d'enfants frauduleusement légitimés. L'affaire fit grand bruit. Puis il fit chanter le duc d'Aumale à propos de la restitution des biens du duc d'Orléans. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 101)
    • Mais bien sûr, monsieur Rock... c’est du chantage, répondit-elle avec douceur. Je vais vous faire chanter... le temps qu’il me plaira... pour la somme qu’il me plaira ! — (C. Gerald, des Femmes & des Hommes, Éditions Le Manuscrit, 2006)

Synonymes[modifier]

Obtenir par chantage

Traductions[modifier]

Références[modifier]