faire diversion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de faire et de diversion.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire diversion \fɛʁ di.vɛʁ.sjɔ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Soutenu) Attirer l’attention des autres sur tout autre chose que là où on souhaite porter la sienne.
    • Le Duc de Noailles, qui cherchoit pratique, souhaitoit d’entrer par le Roussillon en Catalogne avec une armée pour y faire diversion, & dans la suite me joindre , s’il en étoit besoin ; je trouvois que la premiere partie de sa proposition étoit dangereuse. — (Mémoires Du Maréchal De Berwick: écrits par lui-même, Volume 1, p.379, 1778)
    • Mais dans le cas où la lutte s’engagerait à Paris, pourrions nous compter sur vous pour faire diversion ? Avez-vous assez d’action à Lyon pour déterminer un mouvement dans le cas où nous vous ferions savoir que nous livrons bataille ici. — (Michel Cordillot, Eugène Varlin ; chronique d’un espoir assassiné, page 162, Les Éditions ouvrières, 1991)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]