faire halte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de faire et de halte.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire halte \fɛʁ (ʔ)alt\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. S’arrêter pour se reposer.
    • Ce fut en l’année 574 que les troupes du roi d’Austrasie, après plusieurs jours de marche, arrivèrent près d’Arcis-sur-Aube. Sighebert fit halte en cet endroit, et attendit, avant d’aller plus loin, le rapport de ses éclaireurs.— (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Arrivée à l’oasis de Tsabit, la plus septentrionale du groupe d’oasis désigné sous le nom collectif de Touât, la caravane fit halte devant le premier kçar que l'on rencontra, c'était celui de Arian-el-Raz. — (Résumé historique et géographique de l'exploration de Gerhard Rohlfs au Touât et à In-Çâlah, d'apès le journal de ce voyageur, publié par les soins du Dr Aug. Petermann, chap.6, dans les Nouvelles annales des voyages, dirigées par Victor Adolphe Malte-Brun, Paris : chez Challamil aîné, 1866, vol.3, p.37)
    • Il y avait surtout beaucoup d’agents qui, leur capuchon sous le bras, allaient et venaient, d’un air paisible et faisait parfois halte pour écouter la musique des bastringues. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (halte)