faire la bringue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Composé de faire, la et bringue, au sens de fête alcoolisée.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire la bringue \fɛʁ la bʁɛ̃ɡ\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier) Faire la fête.
    • Il m’emmène faire la bringue avec lui et, tous les soirs, je m’envoie une poule ou deux. — (Willy de Spens, Angélique ou la part du rêve, Sélection du Nouveau Parthénon, 1949, page 370)
    • Ce jour-là il irait fleurir la tombe de son père. Puis, il emmènerait la bande faire la bringue à Paris, ils descendraient au Ritz, tourneraient en triporteur autour de la colonne Vendôme, on les prendrait pour des milliardaires américains [...]. — (Michel Lambert, Une vie d'oiseau, éditions de Fallois / L'Âge d'Homme, 1988, pages 87-88)
    • Mais quelle nuit ! De notre cabine, nous avons entendu des chants, des rires, des éclats de voix ; l’équipage faisait la bringue, et, le lendemain à table, il n’y avait plus de vin [...]. — (Charlotte Perriand, Une vie de création, Odile Jacob, 1998, page 363)
    • Il avait commencé à peindre à Capri, organisa une première exposition à Naples puis fit la bringue et les Beaux-Arts à Paris. — (Emmanuel de Waresquiel, Voyage autour de mon enfance, Tallandier, 2022, page 152)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]