faire la lippe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de faire et de lippe.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire la lippe \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Avancer la lèvre inférieure par réaction de dépit.
    • Je me représentais les vertus comme trois belles enfants de Marie et les sept péchés capitaux comme des vieux espèces d’affreux bonhommes qui faisaient la lippe, des espèces de notaires. — (Charles Péguy, « Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne » [1914], dans ses Œuvres complètes, tome IX : Œuvres posthumes, Paris : Éditions de la Nouvelle Revue française, 1924, p. 314.)
    • De temps à autre, elle regardera dehors et fera la lippe. Je lirai dans ses yeux ce que je lis dans les yeux de tous. L'ennui. — (Marcel Godin, Ce maudit soleil, Éditions Robert Laffont, 1965, chap. 1)
    • Elle faisait la lippe dès qu'il osait proposer une telle chose. Elle se précipitait vers Jemma et s'enroulait autour de ses jambes comme un chat. — (Esther Freud, La Bonne Étoile, Éditions Albin Michel, 2012)
    • Le vieux Väinämöinen
      fait sa lippe et grogne en sa barbe :
      — (Elias Lönnrot, Kalevala, traduction de Gabriel Rebourcet, Éditions Gallimard,1991, chant 2)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (lippe)
« lippe », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage