faire la mine

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Wiktionary small.svg

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de faire et de mine.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    faire la mine \fɛʁ la min\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

    1. Faire la grimace, témoigner du mécontentement ; faire la mine à quelqu’un : lui témoigner qu’on est mécontent de lui.
      • Le lendemain, tous les convives du déjeuner firent la mine quand ils apprirent à qui ils auraient affaire. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
      • — Ma pauvre petite, dit la tante Catherine, je te comprends bien, tu veux qu’il vienne avec toi ; mais vois-tu dans la vie, on ne fait pas ce qu’on veut. Toi tu es ma nièce, et quand nous allons arriver à la maison, si l’homme dit une parole de travers, ou fait la mine pour se tasser à table, je n’aurai qu’un mot à répondre : « Elle est de la famille, qui donc en aura pitié si ce n’est nous ? » Et ce que je te dis là pour nous, est tout aussi vrai pour l’oncle de Saint-Quentin, pour celui de Varses, pour la tante d’Esnandes. On accepte ses parents, on n’accueille pas les étrangers ; le pain est mince rien que pour la seule famille, il n’y en a pas pour tout le monde. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]