faire le gros dos

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir faire, gros et dos.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire le gros dos \fɛʁ.lə.ɡʁo.do\

  1. Se dit des chats lorsqu’ils relèvent leur dos en bosse en signe tantôt de colère et tantôt de plaisir.
  2. (Figuré) Céder, se résigner à ce qui arrive de fâcheux, dans l'attente ou l'espoir d’une amélioration.
    • Au milieu de ce maelström des hautes sphères financières, les entreprises font le gros dos. — (Arnaud Dumas, Crise bancaire : Se financer devient un luxe, dans L’Usine nouvelle, n°3256, 6 octobre 2011, page 31)
  3. (Figuré) Sembler se prêter avec plaisir à ce qu’on lui dit ou à ce qui lui arrive.
    • Sous cette avalanche de compliments, il faisait le gros dos.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]