faire le guet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de faire et de guet.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire le guet \fɛʁ lə ɡɛ\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Guetter.
    • Vous, faites le guet dans le corridor pendant que j’agirai dans l’appartement de Lebon ou dans celui de Kuppmein. Si, par cas, un employé venait à passer, un premier accès de toux m’en préviendra, puis un second me signifiera que le corridor est libre, et je pourrai sortir sans danger d’être surpris. — (J. M. Le Bel, Les Amours de W. Benjamin, 1931)
    • « C’est dans la petite caisse de la banque qu’ils se sont introduits, monsieur, dit-il, ils ne sont que deux, mais il y en avait deux autres qui faisaient le guet au dehors… Ceux-là se sont sauvés aux premiers bruits ! …
      — Nous allons pincer nos deux gaillards ! » dit M. Ponto.

      […]
      Nous allons cueillir ces deux gaillards, dit un brigadier en tirant de sa poche une paire de menottes ; les deux autres qui faisaient le guet se sont envolés dans un aéro-fiacre marron, mais on est sur leurs traces. — (Albert Robida, Le Vingtième Siècle, 1883)
    • Tu me fais faire le guet, tandis que tu veilles ailleurs, loin de moi et trop près de bien d’autres. — (William Shakespeare, Sonnets, 1609, traduction par François-Victor Hugo)
    • Une jeune fille fait le guet pendant que ses complices, deux jeunes hommes, font le tour d’un pavillon et tentent d’y accéder par une ouverture à l’arrière. — (Meaux/Pontault-Combault : cinq mineurs arrêtés après des tentatives de cambriolage sur Le Parisien.fr. Mis en ligne le 18 aout 2020, consulté le 21 aout 2020)

Traductions[modifier le wikicode]