faire le lit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De faire, « mettre dans un état convenable », et de lit, « meuble sur lequel on se couche pour dormir ».
Au figuré, lit peut aussi être lu comme « lieu où l’on peut se coucher » et « canal occupé par une rivière, un fleuve ».

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire le lit \fɛʁ lə li\

  1. Remettre la literie en ordre pour que le lit ait une apparence nette, après qu’on y a couché.
  2. (Figuré) Faciliter le travail, préparer le travail de quelqu’un ou d’une entité.
    • Ces huit personnes expliquent ne pas s’en prendre au nationalisme flamand mais « au communautarisme d’une partie de politiques francophones dont l’immobilisme crispé, la myopie, le refus ou l’incapacité de repenser en profondeur notre avenir ont trop souvent contribué à faire le lit du nationalisme flamand ». — (« Des Bruxellois francophones contre l’immobilisme de politiques francophones », La Capitale, 25 février 2011)
    • ― Le refus des statistiques ethniques n’est-il pas de nature à nourrir les fantasmes ? N’aurait-on pas au contraire grand intérêt à disposer de chiffres clairs et precis… ?
      ― Je ne sais pas comment répondre à cette question sans faire le lit du Front national.
      — (« François Rebsamen : “Sur la sécurité, nous n’aurons pas de mal à être plus” », interview, Le Monde en ligne, 5 octobre 2010)

Notes[modifier le wikicode]

L’emploi le plus fréquent est avec l’adjectif possessif : « faire son lit », « J’ai fait mon lit. », « Fais ton lit ! », etc.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • faire la couverture (hôtellerie)
  • Aide sur le thésaurus faire le lit figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : lit.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]