faire montre de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis faire montre)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire montre de \fɛʁ mɔ̃.tʁə də\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Soutenu) Montrer ; afficher ; étaler.
    • Et l’agent, se voyant observé, ne songea plus qu’à faire montre de son autorité. — (Anatole France, Crainquebille dans Opinions sociales, G. Bellais, 1902)
    • Jonathan savait par expérience que son maître était doué d’un cœur excellent, et lui pardonnerait bien vite le passé, pourvu qu’il fît montre de quelque dévouement. — (Gustave Le Rouge et Gustave Guitton, La Princesse des airs, 1902, 3e partie, chap. 6)
    • On s’aperçut alors pour la première fois que le procureur avait une âme : par modestie sans doute, il n’en avait jamais fait montre.. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 242)
    • […] et il est important que la population prenne conscience du véritable danger que représente cette course folle vers la connaissance de l’avenir à l’aide de méthodes qui, en général, ne reposent sur aucun élément tangible et qui font montre d’irrationalité la plus totale. — (Claude Mac Duff, « Survol des croyances et « religions » extraterrestres », dans Le Québec sceptique, no 18, mai 1991)
    • Par ailleurs, le clan fait montre de toute sa force guerrière en hommes comme en armes. — (Nazaire Diatta, Proverbes jóola de Casamance, 1998, p. 165)
    • «Il faut faire montre de prudence : ce virage indiqué par le radar, est-ce un demi-tour ou une chute?». — (Martin Abbugao (AFP), «Malaysia Airlines: les experts stupéfaits», La Presse.ca, 10 mars 2014)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]