faire semblant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir faire et semblant.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire semblant (de faire quelque chose) \fɛʁ sɑ̃.blɑ̃\ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Feindre, simuler.
    • Milady regardait par la fenêtre, et fit semblant de ne pas entendre la porte qui s’ouvrait. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844 (chapitre 54))
    • On a souvent vu des vivants faire semblant d'être morts. Mais jamais des morts faire semblant d'être vivants. — (San Antonio, Réflexions définitives sur l'au-delà , S-A 9 , Fleuve noir, 2000)
    • Après tout, les échecs se ramènent à des problèmes de crédit, et Malraux savait ce qu'il disait en annonçant (en 1963) que s’il n’obtenait pas une augmentation de 400% du budget de la musique, « on fera ce qu'on a beaucoup fait : on fera semblant ». — (André Brincourt, André Malraux ou le temps du silence, 1966)

Notes[modifier le wikicode]

Cette locution est normalement suivie de l’action simulée (verbe à l’infinitif) introduite par la préposition de : « faire semblant de dormir », « faire semblant de manger », « faire semblant de courir », etc. Utilisé sans cette préposition, elle signifie normalement que c’est l’action précédente qui est feinte :
« Tu crois qu'il dort ?
— Non, il fait semblant ! » (sous entendu : « Il fait semblant de dormir. »).

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]