faire un bide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De la même façon que ventre à terre, illustre un échec où l’on repart en rampant "sur le bide".

Locution verbale[modifier]

faire un bide \fɛʁ œ̃ bid\ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Échouer, subir un échec.
    • D’autres pianistes avaient été contactés mais n’y ont pas cru: « Une émission enfantine, cela va faire un bide ! » Christophe Isard me demanda alors : « Fais-moi un générique pour demain ». (Anne Audigier, Les compagnons pianistes, page 197, L’Harmattan, 2010)
    • Dans ma pratique, j’ai toujours utilisé divers éclairages, essayant de ne pas perdre de vue qu’une méthode qui fonctionne avec tel individu pourra faire un bide total auprès d’un autre. (Arnaud Papin, Sans mobile apparent, Ex-Æquo, 2011, dans Sérial thriller 2,)
    • Les essais de culture qui se multiplient aux XVIIIe et XIXe siècle en Europe font un bide. La faute à l’amertume et à l’âcreté de ses graines, dues à la présence de la saponine, qu’on ne peut enlever qu’après plusieurs lavages à l’eau claire. De plus, la farine tirée du quinoa n’est pas panifiable, en l’absence de gluten. (Jacky Durand, Quinoa, inca d’espèce, Libération le 13 janvier 2016)

Synonymes[modifier]