faire un bide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De la même façon que ventre à terre, illustre un échec où l’on repart en rampant "sur le bide".

Locution verbale [modifier]

faire un bide \fɛʁ œ̃ bid\ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. Échouer, subir un échec.
    • D’autres pianistes avaient été contactés mais n’y ont pas cru: « Une émission enfantine, cela va faire un bide ! » Christophe Isard me demanda alors : « Fais-moi un générique pour demain ». — (Anne Audigier, Les compagnons pianistes, page 197, L’Harmattan, 2010)
    • Dans ma pratique, j’ai toujours utilisé divers éclairages, essayant de ne pas perdre de vue qu’une méthode qui fonctionne avec tel individu pourra faire un bide total auprès d’un autre. — (Arnaud Papin, Sans mobile apparent, Ex-Æquo, 2011, dans Sérial thriller 2,)
    • Les essais de culture qui se multiplient aux XVIIIe et XIXe siècle en Europe font un bide. La faute à l’amertume et à l’âcreté de ses graines, dues à la présence de la saponine, qu’on ne peut enlever qu’après plusieurs lavages à l’eau claire. De plus, la farine tirée du quinoa n’est pas panifiable, en l’absence de gluten.— (Jacky Durand, Quinoa, inca d’espèce, Libération le 13 janvier 2016)

Synonymes[modifier]