faire une fin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire une fin \fɛ.ʁ‿yn fɛ̃\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Vieilli) Se marier, mettre fin à sa vie de garçon.
    • Thuillier n’était pas de force à se donner une opinion politique, et il sentit, aussi bien que sa sœur, la nécessité de profiter de ses restes de jeunesse pour faire une fin. — (Honoré de Balzac, Les Petits Bourgeois, 1844, version écrite par Balzac d’un roman inachevé, repris ensuite par un autre auteur)
    • À vingt-trois ans, ce qui est un peu tôt pour quelqu’un qu’on nous décrit comme rétif au mariage, il fait une fin, si l’on peut dire, prématurée, en épousant sa cousine germaine. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 300)
    • Que serait, se demanda-t-il en marchant lentement en direction de sa maison, où l’attendait sa femme Anna — la douce, la gentille Anna, qu’il avait fini par épouser, pour faire une fin (n’est-ce pas comme cela qu’on disait, autrefois, dans le monde des courtisanes parisiennes ?) —, un monde où tout serait étranger ? — (Fouad Laroui, Dislocation, dans le recueil L’Étrange Affaire du pantalon de Dassoukine, 2012, page 19)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]