falbala

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1872)[1]. Du francoprovençal farbella[1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
falbala falbalas
\fal.ba.la\

falbala \fal.ba.la\ masculin

  1. Pièce d’étoffe plissée utilisée pour rehausser l’apparence d’un vêtement ou d'un rideau.
    • Madame Necker, […], ne le cédait en magnificence à aucune des dames de son cercle. Trois étages de falbalas garnissaient sa robe; …. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
  2. (Péjoratif) Ornement trop voyant sur les vêtements.
    • Une dame vint à la messe avec des falbalas à remplir toute l'église ; le commissaire du quartier, qui se trouvait là par hasard, fit reculer la foule jusqu'au portail, afin de protéger une si riche toilette. — (Henri Mongault (trad.), Les Âmes mortes, 1949 ; traduit du russe : Nicolas Gogol, Мёртвые ду́ши, 1842)
  3. (Péjoratif) Rituel inutile.
    • Si l'homme moderne jure qu'il ne veut pas pour lui-même de falbala religieux après sa mort, quelque chose lui enjoint d'avoir la faiblesse de l'offrir à son défunt. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 293)

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]