falzar

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1878) D’origine obscure ; Marcel Proust l’écrit phalzard, on trouve aussi phalzar chez Queneau. Un emprunt au grec σαλβάρι, salvári (« culotte bouffante ») supposé par certains ne peut être retenu [1]. Une construction argotique sur phallus comme le moderne et tout aussi argotique cale-bite (de bite) ou l’ancien culotte (de cul) n’est pas à exclure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
falzar falzars
\fal.zaʁ\

falzar \fal.zaʁ\ masculin

  1. (Argot) Pantalon.
    • Son falzar, il ne tenait plus qu’avec des ficelles et des épingles de nourrice. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Mort à crédit, Denoël, 1936, p. 168)
    • Je déteste ces pantalons en simili peau de serpent. Franchement, elle devrait revoir ce falzar. — (William Bayer, La Ville des couteaux, trad. Gérard de Chergé, éditions Payot & Rivages, 2006, ch. 2)
    • Selon Lucien Rigaud, le falzar désignait un pantalon de travail, « le pantalon de toile que l'ouvrier met par-dessus son autre pantalon. Ce dernier est ordinairement désigné sous le nom de dalzar. » (Lucien Rigaud, Dictionnaire du jargon parisien : l'argot ancien et l'argot moderne, P. Ollendorff, 1878, p. 147.) Le dalzar cité par Rigaud serait lui-même, tout comme falzar, une abréviation de pantalzar, nom argotique donné au pantalon par les marchands du Carreau du Temple, à Paris : « Les frusques, c'est-à-dire les vêtements, se divisent en deux grandes parties : les pelures, habits ou redingotes, et les montants, pantalons ; les néologistes du Temple appellent cette dernière pièce un pantalzar. » (Paris illustré. Son histoire, ses monuments, ses musées, son administration, son commerce et ses plaisirs. Nouveau guide des voyageurs... publié par une société de littérateurs, d'archéologues et d'artistes, L. Hachette, Paris, 1855, p. 749.)
  2. (Argot) Culotte.
    • Des petits falzars [de femme] qui pouvaient se planquer dans des boîtes de cachou. — (Auguste Le Breton, Razzia sur la Chnouf, Gallimard, 1954, p. 122)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir pantalon et culotte

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir pantalon et culotte

Références[modifier le wikicode]