fausse bonne idée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Années 1930) De faux et de bonne idée.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fausse bonne idée fausses bonnes idées
\fos bɔ.n‿i.de\ \fos bɔ.n‿i.de\
ou \fos bɔn.z‿i.de\

fausse bonne idée \fos bɔ.n‿i.de\ féminin

  1. Idée a priori originale et séduisante mais qui se montre, a posteriori, moins pertinente ou utile que prévu, voire qui a un effet pervers inattendu.
    • Il a raison. Mais il a tort d’avoir raison : je veux dire, tout simplement, que M. André Hugon a eu ce qu’on appelle une « fausse bonne idée ». — (Les Annales politiques et littéraires, vol. 101, 1933, p. 451)
    • Me voici en route pour la gare des Batignolles, escorté d’une voiture de son et caressant naïvement ma fausse bonne idée. — (P. Schaeffer, À la recherche d’une musique concrète, Permier Journal, 1948-1949)
    • La première vraie fausse bonne idée repose sur l’idée du tonneau ou de la baignoire : pour ne plus avoir de fuites, pour éviter les débordements, il suffit de ne plus remplir, de fermer le robinet : la personne âgée s’impose une interdiction d’accès à l’eau. — (Jean-Claude Monfort, Vieillir, risques et chances: petit traité de psycho-gérontologie, 2015, ISBN 9782257706201, p. 105)
    • C'étaient, en un sens, de fausses bonnes idées. Séduisantes sur le plan esthétique, mais parfaitement irréalisables pour tout un tas de raisons complexes. La science-fiction en est remplie.
      De fausses bonnes idées, mais pas des mauvaises. Car la réflexion qui y avait mené demeurait valide indépendamment de l'évolution des connaissances, […].
      — (Roland C. Wagner, Les Futurs mystères de Paris, tome 7 : Babaluma, Nantes : Éditions L'Atalante, 2013, chap. 3)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Bernet et Pierre Rézeau, On va le dire comme ça : Dictionnaire des expressions quotidiennes, Balland, 2008