faveo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Lewis et Short [1] rattachent ce mot à foveo (« chauffer, bruler ») et au radical indo-européen commun *bha (« briller ») qui donne φῶς, phôs (« lumière ») en grec ancien.
Selon Julius Pokorny [2], il est à rapprocher du vieux slave говѣти, gověti qui a donné le tchèque hovět, de l’indo-européen commun *ghou̯(ē)- (« faire attention à, prêter attention à »).

Verbe [modifier le wikicode]

favĕo, infinitif : favēre, parfait : favi, supin : fautum \ˈfa.we.oː\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Favoriser, être favorable, être propice, s’intéresser à, seconder ; approuver, aimer.
    • Caesaris rebus favere, Caesar
      être favorable au parti de César.
  2. Applaudir, accueillir avec faveur.
    • infensus turbae faventi, Suetone
      irrité contre les claqueurs.
  3. Convenir, être propre à, être convenable à, être utile.
    • terra quae frumentis favet.
      terre qui convient au blé.
  4. Tournures remarquables :
    • favete linguis.
      marquez votre intérêt en retenant votre langue > gardez le silence.
    • (Par extension) favete : taisez-vous.
    • animis favete, Ovide
      soyez recueillis.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Le verbe est suivi du datif.

Dérivés[modifier le wikicode]

  • Fauni (« faunes, divinités protectrices des champs »)
    • Faunus (« Faunus, confondu avec Pan, il veille sur la fécondité des champs »)
    • Fauna (« épouse de Faunus »)
  • faustus (« heureux, prospère (et ses dérivés) »)
  • fautor (« celui qui favorise »)
  • fautrix (« celle qui favorise »)
  • favonius (« vent favorable »)
  • favor (« faveur, bienveillance, intérêt, affection (et ses dérivés) »)

Références[modifier le wikicode]